Comment construire sa routine capillaire ?

Nos cheveux crépus sont magnifiques et on a envie d'en prendre soin. Mais parfois, on peut avoir du mal à savoir ce que l'on doit faire et quand le faire. Le mieux est de vous créer une routine capillaire.
Une routine ne doit pas être difficile ni contraignante, sinon vous aurez vite envie d'abandonner. 
Aujourd'hui, je vais vous livrer les bases d'une bonne routine capillaire mais ce sera à vous d'adapter ces bases à la fois à vos cheveux et à votre emploi du temps.

Pour commencer, le mieux pour construire sa routine est de connaître la porosité des cheveux afin de pouvoir cibler les produits adaptés. Je vous invite à lire mon article sur la porosité, ICI

 1. Le pre-poo 

Le pre-poo (ou avant-shampooing) est le fait de saturer les cheveux en appliquant une huile, un beurre, un après-shampooing ou d'autres aliments bénéfiques comme le miel ou l'avocat.
En saturant les cheveux avec des huiles végétales ou des masques au cours du pre-poo, on adoucit et améliore la maniabilité des cheveux. L'utilisation de pre-poo aide à éviter les cheveux propres qui "crissent", et donc de prévenir les cheveux secs et cassants. Il permet de restaurer l'humidité du cheveu. 
Pour maximiser les effets du pre-poo, vous pouvez le laisser poser sous un sac plastique ou du cellophane que vous recouvrirez avec une serviette chaude. Le pre-poo doit être appliquée minimum 1 heure avant le shampooing et maximum la veille avant le coucher.

 2. Le Shampooing 

Le shampooing est destiné à soulever les cuticules du cheveu et à emprisonner les résidus de manière à pouvoir les rincer. Le but est d'éliminer les poussières, l'accumulation de produits et l'excès de sébum.
La plupart des gens choisissent de se laver les cheveux une fois par semaine tandis que d'autres se les lavent moins souvent. Il n'y a pas vraiment de règle, le mieux est d'observer ses cheveux, de les toucher : s'ils ne se salissent pas vite, si vos cheveux sont fragilisés, des shampooings espacés peuvent vous convenir.

Utilisez de préférence des shampooings sans sulfate et sans paraben car ces produits sont trop agressifs pour nos cheveux. Il est préférable de choisir des shampooings nourrissants à base de beurre de karité ou d'huile d'avocat par exemple.
Vous pouvez utiliser la méthode du co-wash si vos cheveux et votre cuir chevelu ont tendance à être très secs.

 3. Le Soin profond 

Le soin profond est une des étapes les plus importantes de la routine car il aide à renforcer les cheveux et à retenir l'humidité.
Si vous utilisez des masques contenants des silicones, il est préférable d'utiliser un shampoing clarifiant pour enlever cette accumulation de produits.

Appliquez votre masque sur vos cheveux et votre cuir chevelu et couvrez-les à l'aide de cellophane ou sous un casque chauffant pour ouvrir les cuticules et permettre la pénétration du produit dans la fibre capillaire.

 4. Hydrater et Sceller 

L'hydratation est importante dans notre routine car nos cheveux sont naturellement secs, l'eau est donc leur meilleur ami.
Lorsque vous hydratez vos cheveux, attardez vous sur vos pointes car ce sont les parties les plus anciennes et les plus fragiles de vos cheveux.
Les produits hydratants à privilégier sont ceux dont l'eau est l'un des 3 premiers ingrédients.

Sceller l'hydratation va permettre d'emprisonner l'eau et de garder les cheveux doux et brillants. Les huiles sont parfaites pour cette étape, notamment les huiles de coco, de jojoba ou encore le beurre de karité.

La meilleure méthode pour hydrater et sceller l’hydratation est la L.O.C method, dont je vous ai parlé ICI.

 5. Démêler 

C'est l'étape où il faut faire attention car elle risque de vous faire perdre pas mal de cheveux si elle est mal réalisée. Lorsque vous démêlez vos cheveux, il faut que ceux-ci soient humidifiés car un démêlage sur cheveux secs peut être désastreux. L'eau permet de redonner aux cheveux leur élasticité et d'éviter la casse. Vous pouvez procéder à un démêlage sur cheveux mouillés mais vous pouvez aussi utiliser des produits qui vont faciliter le glissement du peigne ou de vos doigts, comme un leave-in.
Un démêlage aux doigts permet de diminuer la casse car on sent les nœuds des cheveux.
Quelle que soit votre méthode (peigne ou doigts), il faut toujours prendre son temps pour démêler et procéder des pointes à la racine.

 6. Les coiffures protectrices 

Si vous essayez de maintenir votre longueur, les coiffures protectrices seront vos meilleures amies (après l'eau bien sûr !). Les coiffures comme les vanilles, les tresses vont vous éviter de manipuler vos cheveux mais aussi vous rendre la vie plus facile. Cependant, les coiffures protectrices ne vous dispensent pas de soins, elles permettent seulement d'éviter l'excès de manipulation.

 7. Les bons gestes 

- Dormir avec un foulard en satin tous les soirs (même avec les coiffures protectrices)
- Faire un shampoing clarifiant pour éliminer l'accumulation de produits sur vos cheveux et votre cuir chevelu
- Alterner les soins hydratants et protéinés
- Ne pas hésiter à masser le cuir chevelu durant les soins profonds
- S'hydrater les cheveux une fois par jour ou une fois tous les 2 jours selon leur besoin
- Eviter de garder les coiffures protectrices trop longtemps (pas plus d'un mois)
- Eviter les brushings et lissages
- Couper les pointes en cas de nœuds et/ou de fourches

L'essentiel :



Vous aimerez peut-être

0 commentaires