Nous avons encore le choix !


En parcourant les réseaux sociaux il y a quelques mois déjà, je suis tombée sur un article qui critiquait le choix de Meghan Markle, de se lisser/défriser les cheveux. J'ai longtemps hésité à publier cet article mais je pense qu'il est important d'en parler.
Je ne comprends pas cette critique et ce manque de considération pour les choix personnelles des femmes. Existe t-il une loi qui dit qu’une femme noire doit avoir les cheveux crépus sinon rien ?
Ce qui me surprend le plus, c’est de voir que la plupart des femmes (oui ce sont le plus souvent des femmes) qui critiquent ces choix, les grandes activistes nappy (si on peut les appeler comme ça, je dirais plus "naigrie" = natural et aigrie) sont pour la plupart des anciennes défrisés qui sont passées au naturel. Ce sont les mêmes qui viendront te dire que le cheveu crépu ne pousse pas ou encore qu'une femme noire ne peut pas avoir les cheveux au niveau de taille. Non mais allô quoi ? 

Alors pourquoi, elles, auraient le droit de choisir de se défriser durant des années, et que soudainement du jour au lendemain, ce ne serait plus acceptable ? Pourquoi ce qui était acceptable pour nous hier devrait être une honte pour les autres aujourd'hui ?
Les "naigries" veulent culpabiliser les défrisés ou les "perruqués" (mot totalement inventé il y a 2 secondes) et leur faire comprendre ou les persuader que le fait de se défriser et de porter des perruques est une façon de renier ses origines et sa couleur. Pourquoi ça ne pourrait pas être un choix ?
Je dis non ! On ne se défrise pas parce qu’on veut ressembler aux femmes blanches. On ne se défrise pas pour se faire accepter dans la société ! On se défrise pour des questions pratiques ! On se défrise parce que, un coup de brosse et un élastique plus tard on est coiffé !

J’ai des copines qui ne sont pas nappy et qui se défrisent les cheveux. Même si elles trouvent les cheveux naturels jolies, même si parfois elles sont admiratives, elles ne se voient pas pour autant passer au naturel. Je leur demande parfois si elles ont l’intention de passer au naturel. La réponse est souvent “pas du tout !” Parmi les justifications, elles me disent souvent : “Franchement ! je ne veux pas passer mon temps à m’occuper des mes cheveux ! “. C’est une réponse que je comprends parfaitement, parce qu’on ne va pas se mentir ça demande quand même du temps de s’occuper de ses cheveux naturels. Même si on essaye de faire croire à tout le monde que c’est hyper facile, on ne va pas mentir c’est une activité qui reste chronophage ! On ne peut pas se lever le matin passer la brosse, s’attacher avec un élastique et partir ! Je peux donc comprendre que certaines femmes ne veulent pas passer leur temps sur leurs cheveux.
Je peux concevoir qu’on veuille favoriser d’autre partie du corps . Le sport parce qu’on adore son physique. Le maquillage parce qu'on kiffe notre visage. On peut préférer les cheveux lisses, bref ! on a le choix, alors pourquoi ne pas en profiter ? Certaines personnes n’aiment pas leur/les cheveux en général, et s’en moque complètement ! Pourquoi devrait-elles se forcer à en prendre soin ? de passer leur temps à faire que ça ?
Il faut arrêter de vouloir dicter aux autres leur choix ! Chacun fait ce qu’il veut, on est dans un pays libre et où on a la chance, en tant que femme et noire de surcroît, de pouvoir s’habiller, se coiffer comme on veut, alors profitons-en !
Nous sommes d'accord pour dire que le défrisage est un produit chimique, qui est nocif pour notre santé. Mais il y a beaucoup de produits nocifs que nous continuons à utiliser dans notre vie au quotidien. L'arrêt du défrisage est un choix, une décision, chacune doit la prendre quand elle se sent prête et pas pour faire plaisir à un autre. Ce n'est certainement pas en agressant les gens qu'ils comprendront les dangers du défrisage, ou de tout autre produit mais en les informant, en les éduquant. 

Vous me direz, mais oui tu nous dis tout ça mais en attendant tu es nappy ? Oui je le suis et j’aime mes cheveux au naturel mais je ne vais pas pousser mon entourage à le devenir ou encore leur dire qu’il renie leur origines en se défrisant ou en mettant des perruques. Et si un jour, par accident ça m’arrivait j’espère que quelqu’un me remettra à ma place et me fera redescendre sur Terre !
Si vous voulez vous défriser et peu importe les raisons, faîtes-le ! Si vous voulez porter des perruques, faites-le ! Par contre, et ce sera la seule exception, si vous avez honte de vos origines, de votre peau, de votre type de cheveux, etc… sachez que ce n’est pas en cachant ce que vous êtes que ça changera. Il est préférable de s’accepter que de se renier soi-même. S’accepter vous fera du bien non seulement intérieurement mais aussi extérieurement, parce qu’il n’y a rien de plus beau qu'une personne qui s’assume et qui a confiance en elle.
La vie est déjà assez compliquée comme ça pour avoir à se diviser sur des sujets de cheveux ! En tant que femmes noires, je pense qu’il nous reste encore de nombreux combat à mener, et croyez moi, les cheveux n’en font pas partis !

J'espère que ce petit coup de gueule ne vous aura pas trop refroidies. Je vous dis à très vie pour d'autres articles beaucoup plus plaisants ;)


Vous aimerez peut-être

2 commentaires

  1. Article super intéressant. C'est vraiment agaçant qu'encore aujourd'hui on est sujet sur nos choix capillaire. On doit choisir comme on veut sans être critiquer. Si un jour je fais des braids et que le demande je décide de porter une perruque c'est mon choix. En tout cas je suis contente de t'avoir lu.

    xoxo Unhuitmars

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Tu en as parfaitement le droit, comme je le dis l'important c'est que tu te sentes bien ! Le reste... ne comptes pas.

      Supprimer